Zoonoses | 2022 - en cours

Zoonoses interroge l’augmentation des transmissions de maladies inter-espèces, due à la pression anthropique sur les milieux naturels. La multiplicité des contacts inter-espèces (artificialisation des sols, braconnage, élevages intensifs…) favorise la transmission de zoonoses, ces maladies infectieuses transmises de l’animal à l’homme, dont de nombreux travaux scientifiques anticipent une recrudescence à l’avenir. Cette série en cours de création est réalisée en cyanotype et illustre plusieurs animaux ayant subi des accidents liés à l’humain, dans une mise en scène poétique d’éléments naturels et artificiels ; elle est tirée sur de grands assemblages de draps d’hôpitaux réformés, prenant la forme d’étendards monumentaux.

Ici, l'animal est placé au centre de la composition végétale. Même si les micro-organismes pathogènes responsables des maladies zoonotiques prennent leur source au contact des animaux, c'est bien l'activité humaine, sa pression sur les milieux naturels et la destruction des écosystèmes qui sont responsables de la recrudescence de leur passage du monde sauvage au monde domestique. La frontière entre les deux est paradoxalement plus poreuse à l'échelle microscopique.

 

Ce travail est réalisé en partenariat avec l’association Panse-Bêtes soignant des animaux sauvages accidentés, et ArTex ressourcerie & manufacture culturelle.

Quatre œuvres ont été réalisées et exposées en mai 2022 au sein de la Chapelle des Carmes de Clermont-Ferrand, à l’occasion d’une résidence artistique de 30 jours pilotée par le festival les Arts en Balade.