A flanc de falaise


Nous sommes le lendemain de Noël.

L'air est frais, le vent ténu.

Cette parenthèse prend place en Normandie, à l'extrême nord de la pointe du Cotentin, quelques jours après le solstice d'hiver. Passé les cheminées des usines à quelques kilomètres, nous parvenons au chemin côtier le plus préservé de La Hague. Une nature brute et déroutante. Le moment est propice pour une escapade sur le littoral. Ce qu'il y a de tendre avec les noms de ville en Normandie, ce sont leurs suffixes.

Point de rendez-vous : Auderville.

© Carte réalisée grâce aux contributeurs d'OpenStreetMap sous licence ODbL

Le village de La Roche porte bien son nom. Ses bâtisses s'avèrent monolithiques des murs jusqu'aux toits, où des tuiles de pierre taillée scellent leur structure. On imagine les vents de tempête glisser sur leur architecture, le grain de la pluie rencontrer celui de la terre, les embruns salés se déposer sur l'herbe.

L'entrée du Sentier du Littoral nous met de suite dans l'ambiance. Le front de mer est aiguisé, et le temps n'est qu'à la contemplation ; la mer est d'huile, la lumière du soleil perce doucement à travers les nuages de son éclat diffus.

Le chemin trace à travers d'anciens pâturages. Ici la végétation est rase, les fougères ont revêtu leurs habits rougeoyants, les concrétions granitiques parsèment le reste de leur clarté. Saillantes, elles s'élancent vers le large.

J'en profite pour faire quelques portraits. Mais toujours, la nature majestueuse du paysage se rappelle à mon objectif.

Avant de prendre la route du phare de la Hague, nous contemplons la Baie d'Ecalgrain. Au loin sur la haute langue de terre, domine la silhouette d'une auberge. Au niveau de la mer, sous la falaise, se cachent l'entrée de quelques grottes.

Nous nous en retournons cette-fois ci par les hauteurs, un peu plus dans les terres. Les champs ont conservé leur aspect d'autrefois, clos par des bocages, savant mélange de murets, de haies et de taillis. Vaches et chevaux y pâturent en toute quiétude.

Bientôt, nous rejoignons le Phare de la Hague, en prenant la route du port de Goury. Le soleil se couche déjà, il n'est que dix-sept heures. Le temps de prendre les derniers clichés, nous repartirons à la nuit tombante.

Toi aussi tu veux vivre une escapade au grand air, en toute saison, et immortaliser l'instant ? N'hésite pas à venir voir les formules disponibles par ici en Auvergne !

#rural #reportage #elopement #nature #randonnée #voyage #normandie